A l’intention de tous ceux qui en ont assez
de passer leur temps à désherber, arroser,
et lutter contre les maladies au potager


Je m’appelle Didier Flipo
Je suis maraîcher bio depuis 2010
Et je vous aide sur Mon Potager Plaisir depuis 2016

 

Vous savez que ce n’est pas toujours facile de cultiver un potager.
L’an dernier par exemple.
Vous avez encore en mémoire les heures interminables passées à désherber.
En pleine chaleur.
Courbé en 2.
Des douleurs au dos ou aux genoux.
Les coups de soleil qui cuisent en fin de journée.

Difficile de ne pas abandonner. De ne pas tout laisser en plan pour aller à la piscine avec les amis.

Et les maladies et les ravageurs !

Vos tomates étaient magnifiques, elles commençaient à bien donner.
Vous vous faisiez déjà une joie d’en offrir à vos proches.
De faire des sauces tomates pour l’hiver.
Et en moins de 15 jours elles ont toutes été victimes du mildiou.
Plus rien à ramasser.

Ou encore les pucerons sur vos salades, les doryphores sur vos pommes de terre, l’oïdium sur vos courgettes ou votre mâche…
Que de travail réduit à néant en quelques jours ou quelques semaines.

C’est trop injuste.

Vous passez votre temps à lutter contre les mauvaises herbes.
Vous passez votre temps à lutter contre les ravageurs et les maladies.
Vous vous épuisez à travailler le sol de votre potager.

 

Ce que personne n’ose vous dire sur le jardinage

.

Voilà pourquoi vous vous épuisez au potager :
Ce n’est pas de votre faute.
Les informations valables sont rares.

Le truc :
Personne ne vous dit comment devrait fonctionner un potager.

C’est pourtant tout bête.
D’une logique implacable.
Un potager devrait fonctionner comme la nature.
Point barre.

Oui, je sais, dit comme ça, c’est évident.
Ça crève les yeux.

 

Une forêt, par exemple, ça tourne tout seul.
Personne pour la désherber.
Personne pour pulvériser des pesticides.
Personne pour passer le motoculteur.
Personne pour y apporter de l’engrais.
Et c’est pourtant un milieu bien plus luxuriant, bien plus productif, en bien meilleure santé que n’importe quel potager.

 

Alors, vous avez le choix.

Soit vous continuez à lutter contre la nature pour permettre à votre potager de survivre.
Et c’est l’éternel recommencement du combat contre les mauvaises herbes, les maladies et les ravageurs.

Soit vous décidez de travailler avec la nature.
De comprendre comment elle fonctionne.
De comprendre votre potager.

Et tout simplement de mettre en place les bonnes pratiques pour aller dans le sens de la nature.

Et si je vous expliquais comment j’ai fait pour diviser par 10 mes heures de désherbage ?
Comment j’ai fait pour diviser par 10 les attaques de ravageurs et de maladies ?
Comment j’ai fait pour diviser par 10 mon temps de travail du sol au potager ?
Comment j’ai fait pour diviser par 10 ma consommation d’eau au potager ?

Le jour où j’ai compris comment la nature fonctionnait

Pendant des années, je me suis acharné à cultiver mes légumes comme on m’avait appris.
Comme le font pratiquement tous mes collègues maraîchers.
Et comme le font la plupart des jardiniers amateurs.

Je faisais de mon mieux pour avoir de belles planches de culture sans la moindre mauvaise herbe.
Je faisais de mon mieux pour lutter contre les maladies et ravageurs qui revenaient sans cesse.
Je faisais de mon mieux pour maîtriser de plus en plus de techniques pour les éliminer.
Je faisais de mon mieux pour essayer toutes les astuces pour les repousser.

Dans un perpétuel recommencement.
Épuisant.
Démoralisant.

De quoi vous dégoûter du jardinage.

Et puis, un jour, j’ai décidé de comprendre comment fonctionne la vie dans le sol d’un potager.
J’ai décidé de comprendre comment fonctionnent les plantes qui y poussent.
Et j’ai compris qu’avec les techniques traditionnelles… on a tout faux !

On passe notre temps à ramer à contre-courant !

Et j’ai donc cherché autour de moi quelles techniques je pouvais utiliser pour travailler AVEC la nature plutôt que contre elle.
Et j’ai été ravi de découvrir que je n’étais bien évidemment pas le premier à m’être posé cette question.

Les bonnes techniques existent.
Des pionniers les testent depuis des années.
Ils ont expérimenté sans relâche.
Ils ont poussé très loin leurs recherches.

J’ai commencé à les tester chez moi aussi.
D’abord sur petite surface.
Puis sur des zones plus grandes.
Et aujourd’hui sur l’essentiel de mes cultures.
Et ça marche !

Je travaille 25 à 30% de moins qu’il y a 3 ou 4 ans, et je produis presque 2 fois plus de légumes.
Je passe à peine 3 jours à désherber par an alors que je cultive près de 5000m².
Je ne crains plus le mildiou sur mes tomates, ni l’oïdium sur mes courgettes ou ma mâche.
J’ai divisé par 10 ma consommation d’eau au potager.

Et surtout j’ai retrouvé le plaisir de jardiner !

Je veux vous montrer le chemin

J’ai compris pourquoi les techniques traditionnelles de jardinage ne fonctionnent pas et j’ai décidé de prendre les choses en main.
J’ai créé une formation qui montre comment ne plus être embêté par les mauvaises herbes, les maladies et les ravageurs, les corvées d’arrosage…

Le principe, ça va être de travailler avec la nature plutôt que contre elle.
De comprendre comment elle fonctionne pour aller dans le bon sens.

Que contient cette formation ?

Pour vous donner une idée, voici quelques-uns des sujets que vous allez maîtriser en suivant la formation « Un potager vivant, facile et luxuriant : la méthode de A à Z ».
Voici ce que je vais vous expliquer dans quelques minutes :
  • A quoi servent vraiment les vers de terre.
  • Qu’est-ce qui est pire pour votre potager que les pesticides.
  • Un gros scoop : les plantes ne sont pas issues du sol ! Et en plus, c’est vrai, et une fois qu’on le sait, c’est tellement évident !
  • Quel est le pré-requis indispensable et trop souvent négligé pour avoir de belles cultures.
  • Pourquoi les limaces et les taupes sont en fait vos alliés (non, pas les limaces et les taupes !… Et pourtant si, c’est vrai…).
  • Pourquoi plus on a de bactéries et champignons au potager, moins on a de maladies (qui sont pourtant pour la plupart des bactéries et des champignons !).
  • A quoi sert vraiment la photosynthèse.
  • Le gros inconvénient des engrais chimiques (que personne ne vous dit).
  • Le déchet produit en grande quantité par toutes les plantes et qui est indispensable à notre survie.
  • Les analyses de sol : pourquoi vous devriez vous épargner cette dépense inutile.
  • Par quel miracle, quand on fait du sport, on carbure en fait à l’énergie solaire.
  • Qui est le véritable chef d’orchestre de votre potager (attention, grosse surprise en perspective !).
  • Le petit secret des bactéries et des champignons pour améliorer le sol de votre potager.
  • Pourquoi la majorité des cours d’eau sont chargés de terre au premier orage, et comment faire pour que vous n’en soyez plus complice (au passage… c’est dans votre propre intérêt).
  • Quelle quantité de terre vivante faut-il pour héberger 1.000.000.000 (1 milliard) de bactéries ?
  • Le point commun entre le jambon de pays et le sol de certains potagers. Et pourquoi il ne faut surtout pas être dans ce cas.
  • Pourquoi le plus gros défaut du motoculteur n’est pas qu’il tue tous vos vers de terre (et oui, il y a encore pire !).
  • Les petits « cadeaux surprises » des herbicides, insecticides et fongicides.
  • Comment faire mousser un ramequin de terre de votre potager, et pourquoi ça va vous fournir des informations très utiles.
  • Pourquoi il faut arrêter de vouloir « améliorer » le pH de votre sol.
  • Le plus grand ennemi du jardinier… et que pourtant plus de 90% d’entre eux chouchoutent !
  • Ce qu’est exactement le BRF, et quels points de la « recette » ne sont finalement pas indispensables.
  • Pourquoi un binage vaut deux arrosages, et quelle technique est encore mieux que le binage.
  • Une histoire de bébé à la plage… sans parasol (on en frémit d’avance !). Et quelle leçon en tirer pour votre potager.
  • La grosse boulette dans la conception des plantes (appelez-moi le responsable, s’il-vous-plaît !) et pourquoi ça complique énormément la vie des jardiniers… sauf de ceux qui utilisent la même méthode que nous.
  • Le point commun entre votre voiture et le sol de votre potager… et pourquoi ça va vous aider à mieux gérer ce dernier.
  • Pourquoi il faut que vous arrêtiez de tester toutes les astuces lues sur les forums de jardinage.
  • Le service que peuvent vous rendre quelques gouttes d’eau oxygénée au jardin (et non, rien à voir avec les petits bobos !)
  • Ce que je pense vraiment des bâches plastiques pour couvrir le sol d’un potager.
  • Comment désherber sans se fatiguer… et bien évidemment sans herbicides !
  • Pourquoi il faut apporter du carbone sur votre sol… alors que les plantes n’en ont absolument pas besoin !
  • Pourquoi il faut jamais enterrer de matières organiques au potager.
  • L’une des clefs de la méthode : comment apporter de l’azote à vos plantes… sans apporter d’azote !
  • Pourquoi vous n’aurez plus besoin de retirer les pierres de votre jardin… et pourquoi vous serez heureux de les laisser.
  • Comment il faut s’y prendre pour tirer le meilleur de ces magnifiques sols argileux… sans galérer avec leurs défauts.
  • Le calendrier détaillé, mois par mois, de votre transition vers un « Un potager vivant, facile et luxuriant », quel que soit le moment de l’année où vous démarrez.
  • Pourquoi les pois, les haricots et les fèves devraient être vos légumes préférés.

Et parce que je ne veux pas vous abandonner à vous-même après la formation, je vous offre en exclusivité le BONUS :

  • « Un potager vivant, facile et luxuriant : une saison complète de mise en pratique ». Pendant toute la saison de jardinage, je vais continuer à vous montrer pas à pas comment mettre en pratique tout ce que vous avez appris pendant la formation. Tous les petits détails qui font la différence entre une méthode que vous aurez comprise devant votre écran et une méthode que vous serez vraiment capable de mettre en pratique, au quotidien, dans votre potager !

 

Ce que je vous propose,
c’est un vrai changement dans la manière dont vous jardinez

Le but ici ? C’est de vous accompagner pas à pas vers ces nouvelles pratiques de jardinage.

Vous vous demandez le prix de cette formation ?

Vous pouvez réussir à rassembler par vous-même toutes les techniques. C’est faisable. Je l’ai bien fait après tout. Mais vous vous en doutez, ça m’a pris du temps. Et pourtant, j’avais les bonnes bases de maraîchage pro pour m’aider, j’avais les bonnes bases d’agronomie, de pédologie, de botanique. J’ai passé des mois à chercher sur internet, à lire de nombreux livres, à me déplacer sur de nombreuses formations, à rencontrer de nombreux maraîchers ou amateurs éclairés, et bien sûr à tester par moi-même. A me planter et à recommencer. Sans relâche. Et ce que je vous propose, c’est un formidable raccourci vers une solution clefs en mains, c’est une méthode progressive, en posant de solides bases et jusqu’à une mise en pratique déclinable à volonté selon les caractéristiques de votre potager. Et pour tout cela, le prix est de 127€.

C’est vrai, ce n’est pas donné.
Mais mon Potager Plaisir, c’est du sérieux.
Du sérieux… qui ne se prend pas au sérieux.
Il vous suffit d’aller voir mes vidéos sur YouTube pour vous en rendre compte.
Les commentaires sont unanimes : de vrais conseils, efficaces et pertinents, alliés à mon éternelle bonne humeur communicative.
Rien de tel pour apprendre efficacement, et passer à la pratique avec enthousiasme !

En attendant, voici en détail ce à quoi vous avez droit pour ce prix :

  • Vous avez accès à près de 4h de cours en vidéos dès maintenant (et probablement plus de 5h de cours d’ici la fin de la saison).
  • Vous avez accès au bonus exclusif « Un potager vivant, facile et luxuriant : une saison complète de mise en pratique ».
  • Vous pouvez me poser des questions sur ce que j’aborde pendant la formation. J’y répondrai rapidement, et je n’hésiterai pas à tourner spécialement une vidéo pour répondre aux questions importantes. Vous pourrez même répondre vous-même aux copains… l’occasion de consolider vos connaissances, de me les faire valider au passage, et de profiter de la belle dynamique qui unit les membres de la formation !
  • Vous avez une garantie d’un mois satisfait ou remboursé. Si vous n’êtes pas parfaitement satisfait de ce que je vais vous enseigner, vous avez un mois pour me demander le remboursement intégral de votre inscription. Je ne vous demanderai pas de vous justifier. Je vous rembourserai sans poser de question.

Est-ce que vous voulez découvrir comment exprimer le plein potentiel de votre potager ?
Est-ce que vous voulez vraiment prendre en main la santé de vos cultures ?
Est-ce que vous avez la motivation pour mettre en place ces quelques techniques ?
Est-ce que vous voulez enfin diviser par 10 les tracas du potager  ?

Vous pouvez !

Vous avez déjà compris que vous allez avoir un magnifique potager cette année.

Évidement il va y avoir un peu de boulot, évidement il y aura quelques efforts à fournir de votre côté, juste le temps d’adopter la bonne méthode.

Mais tout ce que vous voulez de bon pour votre potager, c’est là.
Dans cette formation.

Vous n’avez plus qu’à passer à l’action, rejoindre le groupe, et devenir un jardinier heureux !

Une question sur la formation avant de vous lancer ?
Appelez-moi au 06.64.23.79.88
(+33.6.64.23.79.88 si vous n’habitez pas en France)
A tout de suite de l’autre côté,